Suisse Web

contenu – collaboration – commerce

Réseaux sociaux et eCommerce chez le TPE

Il est sans doute avéré, et corroboré par des chiffres, que les PME aux US utilisent les réseaux sociaux pour faire de la promotion et utilisent le web pour vendre leurs produits. Mais quand est-il en Europe ou en Suisse. Nous sommes sans doute en retard, mais de combien ? J’ai finalement trouvé des chiffres pour le TPE et auto-entrepreneurs française basés sur une étude menée par l’institut OpinionWay pour l’Union des auto-entrepreneurs et La Fondation LeRoch-Les Mousquetaires.

29% des TPE utilises Internet pour la promotion de leur activité. C’est peu, car 86% des Auto-Entrepreneurs déclarent se fier au « bouche à oreille », et 46% aux réseaux personnels ou professionnels. Mais c’est beaucoup, dans la mesure où aller sur Internet requiert des compétences et un minimum d’investissement (souvant conséquent pour des TPE).

Dans les 29% d’utilisateurs d’Internet, 17% ont un site vitrine et ne réalisent pas de vente, 11% utilisent des plates-formes e-commerce commune, existante, 7% disposent de leur propre site de commerce en ligne. Pour la promotion, 34% (des 29% qui ont une présence Internet) utilisent des annuaires, 26% des réseaux sociaux, 17% vont sur les Forums et 17% sur les blogs.

Sur les 71% d’auto-entrepreneurs qui ne sont pas présents sur Internet, 25% pense y aller cette année. En résumé, un peu plus d’un quart seulement des auto-entrepreneurs sont sur Internet, une faible partie d’entre eux pour réaliser des ventes.

janvier 14, 2011 Posted by | eCommerce, Media Sociaux, PME | Laisser un commentaire

Réseaux sociaux pour les PME en 2011

Est-ce que 2011 sera l’année des réseaux sociaux ? Selon le cabinet lDC la réponse est OUI. En effet, le cabinet d’étude prévoit que l’année qui vient de commencer verra une forte augmentation du réseautage social dans les PME.

Quelle stratégie mettre en place sur les réseaux sociaux quand on est une TPE ou PME ?
Les réseaux sociaux sont des outils de marketing puissant. Ils servent essentiellement à :
– Être un outil de diffusion d’informations
– Créer, échanger, partager avec ses partenaires commerciaux,
– Dynamiser l’image de l’entreprise,
– Impliquer les utilisateurs dans la création de produits, services ou solutions
– Offrir du support ou du conseil

Social Media BtoBD’ailleurs aux Etat-Unis les PME privilégient de plus en plus Facebook pour leurs campagnes marketing. Selon eMarketer et Constant Contact Facebbok est cité en novembre 2101 par 63% comme fessant partie de leurs principaux outils marketing (contre de 50,5% en mars 2010). Twitter et les blogs gagent aussi du terrain.
Par contre, les réseaux sociaux ne sont (par encore) des plateformes permettant de mettre en œuvre d’une manière efficace des opérations commerciales.

Les stratégies « social media » des PME doivent être accompagnées d’un site solide et d’une stratégie online globale incluant la composante eCommerce afin de convertir votre interaction online en une transaction financière.
D’ailleurs, Debra Aho Williamson dans une étude de décembre 2010 d’eMarketer.com remarque: que les TPE et PME sont plus lentes à adopter les médias sociaux, en partie parce que beaucoup d’entre elles n’ont pas une forte présence online pour commencer. En effet selon une étude de Lyris dans les grandes entreprises avec une vraie présence sur le web (et une stratégie eCommerce), les médias sociaux ont tendance à jouer un rôle plus important.

Nous voilà revenus à la convergence de la collaboration du contenu et du commerce !
(suite à venir)

Merci à Isabelle sur emarketinglicious.fr de m’avoir inspiré

janvier 12, 2011 Posted by | Assembled Web, Marketing, Media Sociaux, PME | Laisser un commentaire

Magento Solution E-Commerce

Dans mon dernier article, je vous ai parlé des solutions e-Commerce clef en main telles que Oxatis, Powerboutique, Magento…

magento-partner open web technologyNé en 2007 Magento s’impose comme la solution e-commerce de référence. Quatre atouts majeurs justifient cette très large adoption par la communauté : une richesse fonctionnelle rare, une ergonomie exemplaire, une conception technique à l’état de l’art et une très grande flexibilité.

Étant basé sur des technologies ouvertes et standard il est possible d’adapter la solution aux besoins de votre société, petite ou grande. Ceci peut-être fait par un partenaire Magento tel qu’Open Web Technology. De plus, il est possible d’utiliser Magento comme solution clef en main (SaaS) hébergée et opérée par un partenaire ou de garder la maitrise de la plateforme chez soi.

Pour plus d’info vous pouvez contacter Open Web Technology.

octobre 15, 2010 Posted by | eCommerce, PME | Laisser un commentaire

Le PME et l’ecommerce

pme ecommerce - commerce en ligne

pme ecommerce - commerce en ligne

Aujourd’hui, plus de 10% de PME/TPE possèdent un site de vente en ligne. Pour une petite entreprise, le choix de la vente en ligne doit bien entendu être le résultat d’une véritable stratégie et faire partie d’une stratégie web globale.
Bien que les technologies soient désormais aussi simples à utiliser que bon marché, une des plus grandes erreurs serait de sous estimé le coût et l’effort nécessaire pour réaliser un tel projet. Vous pouvez trouver des solutions e-Commerce clef en main que vous pouvez louer pour quelques centaine (ou milliers) d’euro par an, telles que Oxatis, Powerboutique, Magento…
PowerBoutique se prévaut d’un logiciel facile d’utilisation qui bénéficie dans son évolution fonctionnelle de la communauté des milliers de sites opérationnels. La solution inclut un accompagnement personnalisé avec un chef de projet dédié pour la mise en ligne du site marchand, l’assistance technique téléphonique et le suivi qualité. PowerBoutique met également en avant l’apparence de ses boutiques, grâce à une bibliothèque de bandeaux à usages exclusifs. Le prestataire propose de plus les prestations avancées sur-mesure de son département référencement, son studio graphique et son service d’intégration technique.
D’autres solutions telles que weezbe et Wizishop sont même gratuites (ou dépendant de votre chiffre d’affaire ou des besoins spécifique que vous avez). « Parce que la réussite de votre boutique est primordiale, weezbe met à votre disposition de multiples fonctionnalités gratuite »
La mise en place du site internet de vente en ligne n’est qu’une étape du processus. Il ne faut pas négliger les nombreux autres coûts existants : maintenance du site, logistique spécifique, visibilité sur le web. Ce dernier point est essentiel. Face à la multitude de sites existants, disposer de produits de qualité et de tarifs compétitifs ne sert à rien si l’Internaute ne vient pas jusqu’à ces produits. Il est intéressant de constater qu’en France :
– 29%, soit 20 000 sites e-commerce, enregistrent moins de 10 transactions par mois
– 21%, soit 13 000 sites e-commerce, enregistrent entre 100 et 1 000 transactions par mois
« L’activité de vente en ligne, n’est pas la version simplifiée du commerce traditionnel. Bien au contraire, le travail de communication, marketing est essentiel pour conquérir une audience. Par contre Internet permet tout de même d’exploiter des marchés de niche, puisque la zone de chalandise est internationale. Bref plus qu’un commerçant, il faut être chef d’entreprise ! » (Hervé de Côté Apéritif http://www.cote-aperitif.com)
« Les clés du succès ? Optimiser le taux de transformation, fournir des informations claires et précises à l’internaute sur la livraison, la sécurité de paiement, le produit, le prix, avoir une cohérence globale quant au positionnement du site, la cible, les messages de communication et l’offre produits, soigner le référencement naturel dès la création du site, travailler la fidélisation par la constitution de bases de données, l’envoi de newsletters et pourquoi pas, la mise en place d’espaces participatifs tel qu’un blog » (Evene http://www.evene.fr)
La réalité c’est que mettre en place une stratégie e-commerce cela prend beaucoup de temps et demande beaucoup de patience. L’e-commerce offre de véritables perspectives pour les PME qui sauront en intégrer les spécificités. Comme je le rappelais au début de cet article, cela doit avant tout être le résultat d’une véritable réflexion. En effet, la plus grande erreur serait de ne pas mesurer clairement le coût d’un tel projet.
La question, le jeu en vaut-il la chandelle pour les auto-entrepreneurs, TPE, PME, la réponse est clairement :

Oui, des efforts et du temps finissent par payer. Mais attention préparez-vous à gerer votre succès car à partir de 50 commandes par jour, le marchand est submergé par les e-mails. 24 % des demandes d’information passeront en 2010 par ce canal!

Tout sur les PME et l’Assembled Web sur PME Assembled Web et merci aussi à PME Net.

juin 19, 2010 Posted by | eCommerce, PME | Un commentaire

L’internet et les PME

Aujourd’hui une majorité des PME (plus de 4 employées) ont un site internet. Mais, il ne suffit pas d’avoir une présence sur le web, il faut définir votre stratégie web qui doit être intégrée dans une stratégie globale. Ceci n’est pas toujours le cas. Il existe quatre grandes stratégies pour le web :

– Positionner la marque de la société en faisant connaitre votre marque à travers le web
– Augmenter leur chiffre d’affaires en utilisant le web comme canal de vente
– Augmenter la satisfaction clientèle en offrant des services à valeur ajoutée
– Diminuer les coûts internes à la société en utilisant le web comme moyen d’augmentation de la productivité

Naturellement les quatre ne sont pas entièrement dissociables…

Chacune de ces stratégies peut être très efficace et aucune n’est à priori meilleure qu’une autre, mais il est très important que votre stratégie internet soit alignée avec votre stratégie globale.

Nous recommandons généralement de commencer à positionner la marque de votre PME sur le web. Afin augmenter votre notoriété sur le web posez-vous ces trois questions :

– Qu’ai-je à proposer ?
– Quel est mon message ?
– Quelle est ma cible ?

En rependant à ces trois questions, vous devriez être capable de définir votre stratégie de communication internet et de commencer à générer du trafic. Il suffit juste de sélectionnée une ou plusieurs des approches suivantes :

– Référencement naturel
– Référencement payant
– Échange de liens
Réseaux sociaux

Bonne chance et surtout n’oubliez pas de définir le budget que vous voulez investir dans le web (oui cela coût de l’argent et beaucoup de temps) et de mettre en placer des outils afin de mesure le succès de votre présence sur le web!

Merci à Jean-Louis Bourgogne pour m’avoir inspiré

mai 29, 2010 Posted by | Media Sociaux, PME | Laisser un commentaire